Vive
Passer commande en ligne
Prix au kilo
pas d’offre
Revenir aux offres

CARACTERISTIQUES PRODUIT
La grande vive est un perciforme à nageoires ventrales jugulaires, c’est-à-dire insérées antérieurement aux pectorales. Son corps est allongé et comprimé latéralement. Deux petites épines sont situées l’une en avant, l’autre au-dessus des orbites et se trouvent près du bord dorsal.
Les rayons épineux de la première dorsale et l’épine de l’opercule sont creusés d’un canal qui est en communication avec une glande à venin. La membrane de la première dorsale est noire dans sa partie supérieure.
La grande vive est un poisson sédentaire vivant enfoui jusqu’aux yeux dans les sables ou graviers à l’affût d’une proie. La vive se déplace par petits groupes. Se tenant dans les eaux côtières l’été, elle passe l’hiver au large.
Elle est armée d’aiguillons venimeux. Les blessures provoquées par les vives sont très douloureuses et peuvent être dangereuses selon l’abondance du venin injecté et l’état du patient.
Taille maximale : 41 cm
Taille commune : 12 à 35 cm

QUALITES NUTRITIVES :
Poisson maigre
Entre 65 à 100 K. calories / 100g
Protides : environ 17 %
Lipides : environ 1 %
Glucides : environ 0,3 %

MODE DE CUISSON
Sa chair est maigre et très estimée.
Elle peut se préparer en soupe de poisson, grillée, au four, en bouillabaisse, frite (en filets).

RECETTE
Vive au parmesan (pour 4 personnes)
Prévoir 800 g de filets de vive.
Faire une pâte en malaxant 6 c. à soupe de parmesan râpé avec 3 c. à soupe d’huile d’olive.
Poser les filets de vive dans un plat à gratin préalablement beurré. Saler, poivrer et ajouter une pincée de muscade. Tartiner les filets de la pâte au parmesan.
Recouvrir d’une feuille d’aluminium beurrée et laisser cuire à four moyen (th.5) pendant 20 mn. Retirer la feuille d’aluminium 2 à 3 mn avant la fin de la cuisson pour laisser gratiner sous le gril du four.